Transporter son lapin nain

La croissance des bébés lapins nains : de la naissance à 8 semaines
16 avril 2018
Les soins de base du lapin nain
20 avril 2018

Les lapins nains sont des animaux qui se stressent très facilement, c’est pourquoi les transporter est un véritable challenge. La lumière solaire, les allergènes, les températures  froides, les phares de voitures, etc sont des éléments qui peuvent angoisser facilement un lapin enfermé dans sa cage de transport. De ce fait, cette-dernière se doit d’être solide pour pouvoir bien le protéger de l’exposition au milieu environnant, mais aussi pour éviter toute tentative de fuite. Cette cage pour lapin nain doit aussi avoir un fond solide, sans trous ou grille qui pourrait le blesser.

Il faut éviter les sacs de transport en tissu, en nylon ou en carton. En effet, lorsqu’ils sont stressés, les lapins nains cherchent toujours à creuser pour essayer de se cacher.

La cage de transport idéale pour son lapin nain

La meilleure cage de transport pour lapin nain doit posséder une ouverture sur le sommet et sur le côté. L’ouverture se situant sur le dessus est idéale afin de le surveiller pendant le trajet, ou bien pour le caresser et lui donner à boire ou de la nourriture lors d’un arrêt. Il ne pourra pas y sortir facilement pour s’échapper. S’il se met debout afin de regarder à travers l’ouverture du haut, on peut gentiment le repousser à l’intérieur par une simple pression sur ses épaules.

Cette ouverture sur le dessus est également très utile pendant la visite chez le vétérinaire. Les lapins nains ont tendance à se replier bien au fond de leur cage quand ils entendent des bruits étranges, quand l’environnement ne leur est pas familier, ou bien lorsqu’ils sentent des odeurs non-familières. Quand on les approche de front, ils peuvent répondre agressivement et essayeront même de griffer et de mordre les mains du vétérinaire ou même du propriétaire. En effet, extraire un lapin de sa cage n’a jamais été un travail facile.

Transporter son lapin nain
1 (20%) 1 vote