Le lapin nain rex

Lapin nain de couleur
20 décembre 2015
Reproduction du lapin nain
24 décembre 2015

Le véritable roi des lapins est en fait le fruit d’une erreur génétique de 1919. Cette science étant encore balbutiante et peu maîtrisée par les éleveurs au moment de l’apparition du premier lapin nain rex, il a fallu un certain temps pour obtenir des individus viables. Les premiers lapins présentaient de nombreuses malformations. Elles furent rapidement corrigées génétiquement par des éleveurs Allemands et de l’Est de la France vers 1925 . Libéré de ses tares congénitales le lapin nain rex connut un vif succès. Il fait désormais parties des races officielles françaises depuis 1924.

Un lapin nain devint roi

On ne le sait peut-être pas mais le lapin nain rex fait partie d’une assez prestigieuse lignée de lapins domestiques. Le grand ancêtre c’est le Castorrex, sans doute à l’origine de la lignée. La lignée elle-même s’appelle lapin rex et elle désigne toutes les sous-espèces et leurs fourrures aux couleurs bien différentes. Il existe une variation particulière appellée rex bélier car elle possède des oreilles qui ressemblent à celle du caprin. Pour les version naines on a bien sur le lapin nain rex mais aussi le lapin nain rex bélier. Voilà une famille bien complète.

Les habitudes du lapin nain

Le lapin nain rex est très calme. On peut le manipuler facilement, avec douceur. Il pèse idéalement entre 800g et 1,5kg. Avec un pelage très uniforme épais d’environ 1,5mm sur tout le corps, il est particulièrement soyeux et agréable au toucher. Le lapin nain rex est trapu et son corps bien arrondi.Il est ramassé et ses muscles puissants sont rattachés à une ossature assez fine. Les pattes, bien proportionnées, sont plutôt petites et sa queue n’est pas vraiment formée. Il est assez difficile de déterminer le sexe d’un lapin nain rex à cause du faible dimorphisme sexuel qui caractérise la race.

Le lapin nain au labo

Depuis 1979 le lapin nain rex est étudié de près par de grands laboratoires nationaux. Les chercheurs des INRA de Toulouse et du Poitou-Charentes ont voulu déterminer les causes des nombreuses maladies auxquelles le lapin nain rex est exposé et aussi élucider le mystère de son manque de reproductibilité. Ces deux faiblesses ayant des effets négatifs pour son élevage. Après de nombreux essais de croisement les chercheurs mirent au point une race plus résistante pour laquelle ils déposèrent deux nom. Rex du Poitou est le nom désignant l’animal prisé pour la qualité de sa viande. Orylag définit plutôt un individu recherché pour sa fourrure dont la douceur est proche de celle du chinchilla.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette espèce, n’hésitez pas à acheter le livre sur le lapin nain

Le lapin nain rex
Laissez votre avis