La cage à lapin nain

Le foin et la paille pour lapin
16 janvier 2017
Le clapier à lapin
16 janvier 2017

Pour survivre en captivité, un lapin nain a besoin d’une attention particulière. Il lui faut notamment une cage plus que convenable.

Pourquoi mettre le lapin nain dans une cage ?

La fragilité du lapin nain amène son propriétaire à le mettre dans une cage. Il s’agit là d’une meilleure manière de prodiguer un entretien optimal à l’animal, afin de le mettre à l’abri de tout un lot de maladies. Ainsi, la cage doit notamment être nettoyée de manière régulière.

Par ailleurs, le côté fragile du lapin nain n’entame en rien son aspect quelque peu sauvage. En effet, cette boule de plumes est de nature à faire des ravages à l’intérieur de la maison, si on ne l’enferme pas dans une cage. Les meubles et les objets de décoration risquent ainsi d’en pâtir.

Enfin, il faut aussi souligner le caractère timide de cet animal. En étant mis dans une cage à lapin, il peut alors se soustraire aux regards. À noter qu’il s’agit d’un animal dormant dans un terrier quand il vit dans la nature.

Les caractéristiques d’une cage à lapin idéale

Une cage à lapin doit avant tout être spacieuse pour permettre à l’animal de sautiller à l’intérieur. Au minimum, elle devrait faire dans les 120 x 60 x 50 cm. La hauteur de 45 à 50 cm est surtout une condition sine qua non de l’épanouissement d’un lapin nain.

Mieux vaut un dessus en barreaux en vue d’une aération optimale de la cage à lapin. Pour cette partie, le plexiglas est par exemple déconseillé, malgré ses vertus esthétiques. Ce matériau risque effectivement de piéger l’ammoniaque issue des urines, élément dangereux pour les voies respiratoires de l’animal.

Mieux vaut également un fond plein plutôt qu’un fond grillagé qui risque d’abîmer les pieds de l’animal. Enfin, il faut aussi une paroi latérale mobile, pour lui permettre d’entrer et de sortir facilement de sa cage.

La cage à lapin nain
5 (100%) 1 vote