Comment manipuler son lapin nain

Faire pousser de l’herbe pour son lapin nain
27 mars 2018
Les aliments toxiques pour les lapins nains
27 mars 2018

Les lapins nains sont des animaux très robustes. A l’état sauvage, ils peuvent résister à de longues périodes de privation. Ils sont également capables de survivre en période de grand froid comme en période de sécheresse. Toutefois, lorsqu’ils sont en captivité, on les manipule très souvent, ce qui  implique de prendre certaines précautions.

Avant tout, il faut prendre en compte l’extrême fragilité de leur squelette. En effet, cela compte d’autant plus que leurs pattes postérieures sont par ailleurs très puissantes, pouvant entraîner un incident désastreux des os en cas d’impulsion violente si on les tient de manière inappropriée. Bref, un lapin nain tenu incorrectement est susceptible de se trouver paralyser en l’espace d’une seconde.

La procédure à suivre pour ne pas blesser notre lapin nain

Avant tout, il est nécessaire de parler à votre lapin nain, de lui faire sentir nos doigts et lui caresser avant de le saisir. Même s’il est né en captivité, le lapin nain reste un animal-proie. C’est pourquoi une saisie brusque s’apparenterait à une capture par un prédateur.

Si on veut bien le prendre, il faut placer notre main sous ses pattes antérieures et une autre sur son dos. On peut ainsi le soulever de manière délicate et sans risque pour sa colonne vertébrale. On peut ensuite l’amener contre soi tout en veillant à ce que ses pattes ne soient pas pendues dans le vide. En effet, tous les lapins nains détestent ça. Il ne faut donc pas oublier de placer une main sous ses pattes. Pour les mêmes raisons, il ne faut pas non plus le prendre par les oreilles ou par la peau du cou. En effet, seul leurs prédateurs leur ferait cela, or ce n’est quand même pas l’impression que l’on souhaite donner à notre petit compagnon, sans compter l’atroce douleur que cela peut lui infliger.

Comment manipuler son lapin nain
4.5 (90%) 2 votes