Race de lapin nain

Lapin nain tête de lion

Lapinette
Rédigé par Lapinette

Les caractéristiques du lapin nain tête de lion

Le lapin nain tête de lion est un lapin nain dont la race est caractérisée par une touffe de poils plus longs autour de la tête, rappelant, comme son titre l’indique, la crinière d’un lion.

Cette race de lapin nain n’est pas reconnue officiellement en France, du fait de leur « crinière » de taille variable, ainsi il ne rentre ni dans la catégorie des poils courts ni dans celle des poils longs. De plus la taille de leur couronne de poils autour du cou varie en fonction de leur âge, du climat ou même de leur alimentation. Il arrive même que ces poils disparaissent totalement à l’âge adulte, ce qui rend leurs caractéristiques particulières dures à définir. La couleur de sa robe n’est pas non plus pathognomonique à l’espèce, en effet on peut trouver chez ces lapins nains toutes les couleurs que contiennent les palettes de leurs congénères nains, unie ou multicolore. Il arrive souvent tout de même que leurs yeux soient entourés d’un halo de poils plus foncés, mais encore une fois ce n’est pas le cas pour tous les individus. Ces lapins ont une tête arrondie et un museau écrasé. Ils sont de manière générale des lapins très affectueux si habitués à l’homme, réputés pour donner des « baisers » du bout de leur museau.

Les soins à prodiguer au lapin nain tête de lions

Du fait de leurs poils longs autour de la tête, ce lapin nain est important de brosser tous les jours le lapin nain tête de lion, afin d’éviter aux poils de s’emmêler et pour éliminer les saletés qui se nichent facilement dans la crinière. Ce brossage est aussi important car il permet d’éviter l’ingurgitation de boules de poils lors du léchage et ainsi l’apparition les troubles du transit intestinal. Il est aussi demandeur de soins réguliers puisqu’ une toilette fréquente est nécessaire, ses yeux doivent souvent être nettoyés car les poils peuvent se coller sur les globes oculaires et ainsi lui flouter la vision en plus de lui assécher et de lui abimer l’œil. A raison d’une fois par mois, avec une eau à la température du corps, il est donc nécessaire de lui faire ce toilettage sans oublier de passer délicatement un coton sur ses yeux.