Race de lapin nain

Lapin nain de couleur

Lapinette
Rédigé par Lapinette

Parmi les différentes espèces de lapins nains, il existe le lapin nain de couleur. Revenons ensemble sur l’historique et les caractéristiques de cette race de lapin.

L’histoire du lapin nain de couleur

Le lapin nain de couleur est originaire des Pays-Bas. Si au départ, il a été confondu avec le lapin nain hermine dit aussi polonais, il n’en est plus de même actuellement. Cette espèce a été créé par le forgeron Hoefmann de Brielle. Le lapin nain de couleur est issu d’un croisement entre des lapins sauvages et des lapins nains polonais. Par conséquent, nous pouvons facilement comprendre la confusion qui règne entre ceux-ci et l’espèce dont nous parlons actuellement. En 1938, celle-ci a été présentée à l’exposition national de Harlem. Le lapin nain de couleur a été considéré comme trop grand à l’époque. Pour autant, il a été reconnu par la Commission standard des Pays-Bas deux ans plus tard, puis en 1958 en France. Pourquoi si tard ? Le lapin nain de couleur est apparu en France seulement dans les années 50, ce qui a favorisé sa reproduction et son croisement avec d’autres espèces.

Les caractéristiques du lapin nain de couleur

Considéré comme la plus répandue des espèces en France, le lapin nain de couleur a des poils courts, fins et abondants. Sa tête aplatie fait ressortir ses grands yeux. Il a des oreilles courtes allant jusqu’à cinq centimètres et demi. Sa robe peut être de couleur très diverses allant des tons blancs au feu en passant par le bleu argent. Allant de cinq à sept ans, parfois même jusqu’à huit, cette espèce possède un poids stable de 1 à 1,25kg. Pour autant, le lapin nain de couleur est, rappelons-le, issu d’un croisement entre lapin nain et sauvage, ce qui rend sa talle parfois variable. Sociable, calme et câlin, cette espèce saura séduire le coeur des enfants. Restez doux avec ce lapin, car il a besoin de temps pour être apprivoisé. Pour autant, c’est un compagnon propre, qui peut être en semi-liberté dans votre maison si vous le surveillez. Pas d’inquiétude si vous le voyez se nourrir de ses crottes après la première digestion, elles sont riches en vitamines, ce qui est donc un phénomène habituel. Cette espèce est propre, elle aime se toiletter et boit beaucoup d’eau.

Mise en garde avec les lapins achetés en animalerie

En animalerie, si un vendeur vous conseille un lapin nain de couleur « toys », sachez que ce sont des bébés non sevrés. Cela signifie qu’il y aura de grandes chances que la propreté ne soit pas acquise et qu’ils meurent peu de temps après l’achat. Par conséquent, restez vigilant !